lumieres urbaines

 

structure urbaine

 

Graver, sillonner une matrice, comme une traversée dans des mondes de matières, de creux et de bosses, de lignes profondes et généreuses.

Exploration sensorielle de ces matières qui, une fois estampées, donneront naissance à une gravure à voir et à toucher.      
La matrice évolue, elle reçoit la collecte d’éléments naturels ou de textures riches et composées. Elle-même, carton ou drôle de papier, a déjà son propre jeu de surface.
Être sur cette « respiration première », partir d’elle, trouver un rythme, un dessin… mon allant.
Imprimer, estamper, vient alors la deuxième étape du dialogue, l’encrage couleur révèle mon cheminement : jeu de transparences, profondeurs et marquages…
Mais parfois, l’encre cède sa place à des empreintes de lumière sur le papier velouté.
Plus discret et léger, le gaufrage est une autre combinaison alliant le plein et le vide et parfois la couleur d’une autre matrice.
La technique de la collagraphie est un espace d’innovation qui m’offre un territoire d’évocations, de suggestions de la réalité, brins de vivant, de vibrations.
Exploiter les techniques traditionnelles de la gravure, leur force, le temps des étapes et des états et être dans le vivant de l’immédiat.
Accueillir ce qui arrive, pour composer une équivalence du monde, un regard, la transmission presque « odorante » de ce qui nous entoure.

 

contact ve¦üge¦ütal1                  contact ve¦üge¦ütal2

 

 

Illumina Terre

 

 

Me¦ütal O

 

 

ronde

 

 

sans titre

Retour à l'accueil